Blog de recettes modernes faciles et savoureuses

Mon pain de campagne biologique cuit à la cocotte

Avec le confinement, beaucoup de gens se sont lancés dans la cuisine avec l’envie et la volonté de manger plus sainement et surtout de vouloir se faire plaisir. En tête des recherches, revient souvent la volonté de vouloir confectionner son propre pain avec du levain naturel ou bien de la levure fraiche de boulangerie. Travailler, pétrir , façonner la pâte est aussi un exutoire qui relaxe énormément et qui apaise. Voilà aussi une bonne raison de vouloir se lancer dans la confection de son propre pain.

Faire son propre pain procure une énorme satisfaction car en plus de voir la progression de la pousse de son pâton  on joue les apprentis boulanger le temps d’une recette et on développe sa créativité.

Pain de campagne cuit en cocotte

J’ai voulu ici créer un grand classique qui est un pain de campagne et l’originalité réside dans sa cuisson car j’ai opté pour une cuisson en cocotte qui permet une cuisson a l’étouffée qui permet de conserver l’humidité présente dans votre pain et ainsi, d’avoir un pain onctueux à l’intérieur et croustillant à l’extérieur. Si vous n’avez pas de cocotte, vous n’avez qu’a remplir un contenant d’eau et le laisser dans votre four lorsque vous cuisez votre pain cela permettra de diffuser de l’humidité lors de la cuisson et d’éviter que votre pain soit trop sec.

Pour cette recette j’ai opté pour une farine T180 dite farine intégrale cela signifie que la farine est très nourrissante car contient le germe, le manteau et l’amande du grain de blé. Cela procurera un pain avec un apport nutritionnel important. Cette farine à l’avantage de donner beaucoup de saveur mais lève peu c’est la raison pour laquelle j’ai complété avec une farine T65 qui permet d’avoir une pousse plus importante.

Mon pain de campagne biologique cuit en cocotte

Temps de préparation 40 min
Temps de cuisson 14 min
Type de plat Accompagnement
Cuisine Française

Ingrédients
  

  • 350 G de farine T180
  • 150 G de farine T65
  • 20 G de levure de boulangerie
  • 270 G d'eau
  • 1 Pincée de sel
  • 20 G de graines de pavot

Instructions
 

  • Commencez par dilluer le cube de levure dans de l'eau tiède jusqu'a ce qu'il soit complétement dillué dans l'eau.
  • Mélangez les deux farines et faites un puit au milieu et versez progressivement l'eau mélangée avec le cube. Pensez à bien ramener la farine sur les cotés vers le centre afin d'eviter que l'eau ne s'échappe du puit.
  • Une fois que la farine est complètement mélangée à l'eau laissez réposer dans un saladier pendant 2 heures saupoudrez d'un peu de farine et mettez un torchon sur le dessus afin d'éviter que votre paton ne sèche.
  • Passée 2 heures votre paton est censé avoir doublé ou triplé de volume. Ainsi, maintenant vous allez faconner votre pâte c'est à dire que vous allez prendre votre paton entre vos deux paumes de main et l'ecraser en basculant vos paumes vers l'avant de votre table sur laquelle vous aurez mis un peu de farine. Répétez l'opération 4/5 fois.
  • Une fois le faconnage terminé, Rabattez les deux cotés de votre paton vers l'interieur. Déposez votre paton dans votre plat et laissez reposer 1H30 environ.
  • Votre paton faconné, utilisez la pointe d'un couteau pour tracer deux lignes parallèles dans un sens puis dans l'autre.
  • Saupoudrez de graines de pavot
  • Mettez votre four sur chaleur tournante à 200°. Une fois chaud, déposez votre pain dans votre cocotte fermée pendant 5 minutes puis baissez le feu à 180° pendant 9 minutes.

Notes

Faire du pain c’est laisser place à sa créativité. Ainsi, vous pouvez ajoutez à votre pâte des graines, des raisins secs, des noix des herbes des tomates séchées et meme des pépites de chocolat. 
Une fois cuit pensez à garder votre pain dans un endroit sec dans torchon cela augmentera sa conservation.

Le pain que nous mangeons est dans la plupart des cas blanc très clair quand il s’agit de farines industrielles auxquelles ont été ajoutées du malte et autres arômes pour en augmenter le goût et crème lorsque qu’il s’agit de farines nobles qui ont fait l’objet d’une fermentation naturelle avec du levain.

Mais depuis quelque temps on voit apparaitre du pain noir. Le petit plus c’est du charbon végétal “naturel” qui permet de donner cette couleur noire au pain. Cela ne procure aucune note gustative mais cela donne un coté original au pain.

Autres articles